Quel est le profil idéal pour un candidat à l’expatriation?

Voici une petite liste de qualités et aptitudes du candidat idéal à l’expatriation, qu’elle se fasse de la France vers l’étranger ou de l’étranger vers la France.

Ces qualités sont indispensables pour que l’expatriation se passe bien.

Parmi ces qualités: L’adaptabilité, La flexibilité, La curiosité, L’ ouverture d’esprit, La tolérance, La stabilité émotionnelle, l’équilibre, la confiance en soi, la bonne connaissance de soi, La ténacité, La sociabilité, Avoir eu l’expérience du changement, ou de mobilité professionnelle,  La maîtrise des  langues étrangères.

  • L’adaptabilité

L’arrivée en tant qu’expatrié dans un nouvel environnement, dans une nouvelle culture , n’est pas toujours facile.

Les codes sociaux ne sont pas les mêmes, la nourriture est différente, les comportements aussi.

L’adaptabilité est donc primordiale pour une bonne intégration.

Accepter de s’adapter à la culture du pays accueillant est la porte d’entrée vers une expatriation réussie.

Avoir la capacité à se fondre dans une nouvelle culture permettra une meilleure socialisation, et intégration tant dans la vie privée que dans l’entreprise.

  • La sociabilité

Quant on arrive dans une nouvelle ville, dans un nouveau pays; personne n’a la connaissance de notre existence sur place ( hors relations professionnelles ). 

Si la personne expatriée ne fait pas l’effort d’aller vers l’autre, il sera difficile pour lui de créer un lien social, au delà du travail.

Une bonne vie sociale est indispensable au bon équilibre d’une relocation.

  • La tolérance, ouverture d’esprit, curiosité culturelle

Être expatrié c’est aussi faire preuve d’une grande ouverture d’esprit.

Le choc culturel dans certains pays d’expatriation peut être tellement fort, qu’il est priordial que le futur candidat à l’expatriation sache faire preuve de tolérance envers ces différences culturelles, religieuses, linguistique, afin de ne pas vouloir trop imposer sa propre culture, et intégrer celle du pays accueillant dans le respect de chacun.

  • L’équilibre, la stabilité émotionnelle

L’expatriation a son lot de changements, d’aventures,   et demande une constante adaptation, remise en question.

L’expatrié doit savoir gérer les émotions vécues lors de cette nouvelle aventure et ne pas se laisser dépasser par celles-ci.

Car malgré plusieurs phases d’excitation, de découverte, de joie , l’expatriation peut aussi amener à une grande solitude,  et demande une incapacité d’adaptation et d’acclimatation qu’il faut gérer afin que cela n’influe pas sur la mission d’entreprise.

  • La ténacité, la capacité à rebondir

A l’étranger, les imprévus sont  monnaie courante, les collaborateurs sur place ont d’autres façons de travailler, de penser, et de gérer les difficultés survenantes.

Toute sorte de problèmes peuvent survenir et il est important que l’expatrié sache prendre des décisions rapides et sache faire preuve de sang froid .Surtout dans certains continents, où il est mal vu de « perdre la face », donc de montrer son embarras et ses émotions.

  • Ne pas avoir peur du changement

Toute la vie de l’expatrié va changer, et il va aussi changer le schema entier de sa vie de famille, ses rapports amicaux, son environnement, ses habitudes de vie etc .

Il est donc très important qu’il soit conscient et en accord total avec ce changement radical, et qu’ils ont de nature aventurière.

  • Être bon en langues

La maîtrise de l’anglais est indispensable.Dans les grandes entreprises internationales, l’usage de  l’anglais est couramment  le mode de communication le plus utilisé quand l’expatriation est beaucoup présente.

Il n’est pas négligeable d’avoir quelques notions de la langue du pays d’expatriation, afin de rendre plus facile l’intégration et comme preuve de respect envers le pays accueillant.

Cela facilitera aussi la communication avec la population locale.

Afin de trouver le bon candidat pour une expatriation; le recruteur doit  déterminer avant tout l’adaptabilité du candidat et de sa famille à un nouvel environnement afin d’éviter un retour au pays prématuré au pays d’origine.

Un candidat qui aura la majorité de ces qualités citées fera, sans aucun doute un candidat idéal pour une expatriation.